Ernest de Bavière et le double teston (Dgs1002)

Publié le par deri

Ernest de Bavière 


Historique: Ernest de Bavière


Né le 17 décembre 1554, troisième fils d’Albert V de Bavière (famille de Wittelsbach) et d’Anne d’Autriche, fille de l’empereur Ferdinand 1er du Saint-Empire romain germanique. Il ne reçut jamais les ordres sacrés, mais fut évêque de Freisingen en 1565, d’Hildesheim en 1575, de Munster en 1585, archevêque-électeur de Cologne en 1583 et prince-abbé de Stavelot en 1581. Il est nommé prince-évêque de Liège par le pape Grégoire XIII le 18 juin 1581. A partir de cet épiscopat, plusieurs princes étrangers se succèdent (pendant 136 ans), et délaissèrent le plus souvent les affaires liégeoises. Ernest de Bavière va se montrer implacable envers les protestants et appliqua la paix d’Augsbourg de 1555. Il encouragera les progrès de l’industrie, développera les exploitations houillères et les implantations d’usines métallurgiques. Il instaura un Mont-de-piété et donna son palais d’Outre-Meuse à la compagnie de la miséricorde pour faire un hôpital qui porte son nom. Il tomba malade à Arnsbourg et décéda le 17 février 1612. Il est enterré dans la cathédrale de Cologne. Du point de vue monétaire, il tenta d’uniformiser les monnaies liégeoises et brabançonnes. Un florin du Brabant valait quatre florins liégeois. Il organisa une dévaluation monétaire le 27 juin 1588, toutes les pièces de cuivre vont dévaluer d’1/3 et par la suite, le 17 novembre 1601, il interdit la circulation des pièces de cuivre, sauf celle à son effigie. Il veut limiter ainsi l’abondance des petites pièces dans la principauté. Sous son règne, quatre ateliers de l’évêché frappèrent monnaie, à Bouillon, Hasselt, Liège et Maaseik.

Born December 17, 1554, third son of Albert V of Bavaria (Wittelsbach family) and Anne Austria, daughter of Emperor Ferdinand 1.He was Bishop of Freising in 1565, Hildesheim in 1575, Munster in 1585, Archbishop-elector of Cologne in 1583 and prince-Abbot of Stavelot in 1581. He was appointed prince-Bishop of Liège by Pope Gregory XIII on June 18, 1581. Ernest of Bavaria will be implacable towards protestants and applied the peace of Augsburg of 1555. It will encourage the progress of the industry, and settlements of metallurgical plants. He instituted a mount of piety and gave his palace of Outre-Meuse to the company of mercy to a hospital that bears his name. He fell ill at Arnsbourg and died 17 February 1612. He is buried in the Cathedral of Cologne.


 Portrait d'Ernest de Bavière


Ernest de Bavière gravure


Double teston (Dengis 1002, de Chestret 549)


             Double-teston--Dgs-1002--Ernest-de-Baviere-.jpgDouble-teston--Dgs-1002-variante-1--Ernest-de-Baviere-.jpg


Historique: Double teston


Ce double teston est frappé au marteau dans l’atelier de Bouillon pendant deux ans (1611 et 1612). Il vaut 30 patards. On le nomme parfois daler de Liège, car les dalers du Saint-Empire romain germanique valent 50 patards. La variante 1 n’affiche pas de valeur.

This double teston is struck with the hammer in the workshop of broth for two years (1611 and 1612). It is 30 patards. It is called sometimes daler of Liège, because the Daler of the Germanic Holy Roman Empire are worth 50 patards. Option 1 does not value display.


Description: Double teston


Avers : Buste à gauche et longue barbe et col brodé de prince.

Obverse: Bust left and long beard and embroidered collar of prince.

Revers : Les armoiries de Bouillon avec bonnet ducal, crosse et épée. À chaque côté et en bas, un fleuron et des rosettes.

Reverse: The arms of Bouillon With ducal hat, stick and sword. Each side and bottom, a floret and rosettes.

Diamètre : 34,1 à 39,5 mm

Diameter: 34.1 to 39.5 mm

Poids : 14,20 à 17,09 gr

Weight: 14.20 to 17.09 gr

Axe : Divers

Axis: Miscellaneous

Métal : Argent

Metal: Silver

Degré de rareté : Peu commun

Degree of rarity: uncommon

Cotation 2010, valeur conjecturée : sur demande

Rating 2010, value conjectured : on request

        1002-copie-1.JPG 


Hôpital de Bavière


liege hopital de baviere

Publié dans Ernest de Bavière

Commenter cet article