Ferdinand de Bavière et le florin d'or de Bouillon (Dgs 1011)

Publié le par deri

Ferdinand de Bavière. (2)


Historique: Ferdinand de Bavière


Né le 7 octobre 1577, à Munich, quatrième fils de Guillaume V et de Renée de Lorraine. Il est le neveu et coadjuteur d'Ernest de Bavière, est nommé archevêque de Cologne en 1595, doyen à l'évêché de Liège en 1601, est évêque de Munster, Hildesheim, Paderborn et de l'abbaye de Stavelot. Il est nommé par le pape Paul V, prince-évêque de Liège le 16 mars 1612. Il ne sera jamais ordonné prêtre. Il crée le 12 juillet 1622 le Mont-de-piété, pour mettre fin aux taux prohibitifs des usuriers. Un an plus tard Ferdinand de Bavière confirme les droits et privilèges des monnayeurs à condition qu'ils prêtent serment de vivre dans la religion catholique. C'est vers la fin de sa vie qu'on commença la construction de la citadelle sur les hauteurs de Saint-Walburge. Ferdinand de Bavière décède le 13 septembre 1650 à Arnsberg en Westphalie. Il est enterré dans la cathédrale de Cologne.


Portrait de Ferdinand de Bavière  


 Ferdinand de Bavière,


Florin d'or de Bouillon (Dengis 1011, de Chestret 573)  


         Florin-d-or-de-Bouillon--Dgs-1011--Ferdinand-de-Baviere-jpg


Historique: Florin d'or de Bouillon


Sous Ernest de Bavière, le 10 mai 1611 est instauré au duché de Bouillon, un atelier monétaire. Le prince nomme Paul Manlich maître-monnayeur à Bouillon. Ferdinand de Bavière reprend le florin d'or de Bouillon de son prédécesseur (Dengis 999). En avril 1614, la production est reconnue frauduleuse et le maître monnayeur, Paul Manlich, est arrêté. La valeur du florin est de 16 carats 6 à 9 grains au lieu de 18 carats 6 grains. L'analyse au microscope électronique (c'est-à-dire une analyse de la surface de la pièce) révèle une teneur moyenne en or de 93 %, de cuivre 5 %, et d'argent 2 %. Sur la surface de forte usure, un fond plus rouge est visible, la teneur est alors de 90 % d'or. Les pièces fabriquées par Paul Manlich devaient être reprises dans les huit jours et détruites, passé ce terme, le monnayeur ne devait plus payer que la valeur intrinsèque du métal.


Description: Florin d'or de Bouillon


Avers: Buste à gauche du prince, vêtu d'un manteau d'hermine.

Revers: L'ecusson de Bouillon de style allemand, avec bonnet ducal, placé sur une crosse et une épée en sautoir, à chaque côté et en dessous un fleuron. La date est en accostement de la couronne.

Diamètre: 22,0 à 25,8 mm

Poids: 3,10 à 3,28 gr

Axe: Divers

Métal: Or

Degré de rareté: Peu commun

Cotation 2010, valeur conjecturée: Sur demande 

    1011-copie-1.JPG 


Usurier


 usurier merian26

 

Publié dans Ferdinand de Bavière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article