Jean de Bavière et le brûlé (Dgs 618)

Publié le par deri

Jean-de-Baviere.JPG


Historique: Jean de Bavière


Né en 1373, fils cadet du comte de Hainaut de Hollande et de Zélande, Albert Ier de Bavière et de Marguerite de Liegnitz. Il est le petit fils de l'empereur Louis V de Bavière et le beau frère de Jean Sans-Peur duc de Bourgogne. Le pape Boniface IX le nomme prince-évêque de Liège le 10 juillet 1390. Le 17 décembre 1390, il reçoit le sous-diaconat, le seul ordre ecclésiastique qu'il ne lui fût jamais conféré (il ne sera donc pas évêque). Jean de Bavière a un naturel fougueux et hautain. Une révolte éclate pour une cause futile. Des habitants de Seraing coupent du bois dans une forêt appartenant au prince. Les coupables sont condamnés. Les bourgmestres font bannir les juges et l'évêque en représailles blâme les bourgmestres. Toute la ville se soulève et le prince doit fuir Liège pour Maestricht. Les gens de bien, les nobles et les ecclésiastiques tiennent pour le parti de Jean de Bavière. Son frère Guillaume IV comte de Hainaut, son cousin Guillaume II comte de Namur et son beau frère Jean Sans-Peur duc Bourgogne, arrivent à son secours. La bataille est engagée dans les plaines d'Othée le 23 septembre 1408. Le prince défendit de faire aucun quartier et mérite son surnom de Jean Sans-Pitié. Les rebelles liégeois perdent 25.000 hommes et toutes les chartes et libertés accordées à la ville. Au décès d'Albert de Bavière (son père), le comté de Hainaut passe dans les mains de Guillaume (son frère), qui décède à son tour en 1417 sans héritier mâle. Jean de Bavière s'empare de l'héritage, il abdique de l'évêché de Liège en 1418. Il parvient à se faire reconnaître comme comte de Hainaut de Hollande de Zélande et de Frise par l'empereur Sigismond en épousant sa propre nièce Elisabeth de Görlitz. Il décède six ans plus tard à Delft en janvier 1424.


Portrait de Jean de Bavière


 johann

 


Brûlé (Dengis 618, de Chestret 296)  


        Brule--Dgs-618--Jean-de-Baviere-jpg 


Historique: Brûlé


Ce brûlé est une imitation des mites à l'écu de Philippe le Hardi pour la Flandre. Il a été frappé au marteau à Liège vers 1389. Il est fabriqué en billon noir. Le billon noir ou bas billon est un alliage d'argent (25 %) de cuivre et de plomb (5 %). Cet alliage sert à la frappe de pièces dévaluées ayant le même cours que les vraies monnaies en argent. La valeur de la pièce ne correspond plus à la valeur qu'elle représente (comme les billets de banque). Il y a aussi le billon blanc ou bon billon qui a un pourcentage en argent de 50 % et ressemble plus à une véritable pièce d'argent quand elle est neuve.


Description: Brûlé


Avers: Dans le champ, l'écusson écartelé en quatre de Bavière-Palatinat.

Revers: Une croix pattée qui traverse la légende, ayant dans deux coins, un lion.

Diamètre: 19,4 à 21,0 mm

Poids: 0,71 à 1,71 gr

Axe: Divers

Métal: Billon noir

Degré de rareté: Commun

Cotation 2010, valeur conjecturée: 60 € 

        618.JPG


Stèle de la bataille d'Othée


 othee

 

Publié dans Jean de Bavière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article