Joseph-Clément de Bavière et le liard (Dgs1140)

Publié le par deri

 Joseph-Clément de Bavière.


Historique: Joseph-Clément de Bavière


Né le 6 décembre 1671 à Munich, de Ferdinand-Marie de Bavière et de Henriette de Savoie. Il appartient à la famille des Wittelsbach. Son père est Grand Electeur, et duc de Bavière, son frère Maximilien-Emmanuel est le gouverneur général des Pays-Bas espagnols. Il est le beau frère du "Grand-Dauphin" fils de Louis XIV. Il est donc l'oncle du duc d'Anjou, fils du futur roi Philippe V d'Espagne. Joseph-Clément de Bavière est électeur et archevêque de Cologne, le 19 juillet 1688, et est élu prince-évêque de Liège, le 20 avril 1694. Il est aussi évêque de Freisingen en 1683, Ratisbonne en 1685, et Hildesheim en 1702. Il est ordonné prêtre le 25 décembre 1706. Il meurt à Bonn le 12 novembre 1723, et est enterré dans la cathédrale de Cologne. Joseph-Clément et son frère Maximilien-Emmanuel prennent parti de Philippe V en 1700 lors de la succession d'Espagne. Il autorise l'armée française d'occuper la citadelle de Liège, mais dut s'exiler quand les troupes de Marlborough envahissent la ville. Joseph-Clément reste en exil à Lille et à Versailles jusqu'en janvier 1714.


Portrait de Joseph-Clément de Bavière


    Portrait Joseph-Clément de Bavière


Liard (Dengis 1140, de Chestret 666)


        Liard--Dgs-1140--Joseph-Clement-de-Baviere-jpgLiard--Dgs-1140-variante-2--Joseph-Clement-de-Baviere-jpgLiard--Dgs-1140-variante-3--Joseph-Clement-de-Baviere-jpg    


Historique: Liard


Ce liard est frappé au balancier. La décision du chapitre, du 23 septembre 1720, autorise la frappe pour 50.000 livres de liard. Le Monnayeur de Liège, Jean-François Knaps, est inquiet pour l'approvisionnement de cuivre qui provient de Suède et emploi de ce fait pour 2.000 livres de liard décriés en provenance de Namur. Le chapitre craint la disparition des pièces en argent face à l'abondance des pièces de cuivre, et propose au prince de nommer un contrôleur pour surveiller la production, ce sera Charles Fabry. La variante 2 ci-dessus a été fabriqué avec un ancien liard de Namur. Le liard variante 3 a été frappé au revers avec un coin défectueux.


Description: Liard


Avers: Les armes de Bavière-Palatinat, avec bonnet ducal, écartelées en quatre, au côté la date.
Revers: Cinq écussons placés en croix, à savoir; en haut Looz, à gauche Bouillon; à droite Franchimont; en bas Hornes, et au milieu l'écu ovale de Liège, avec bonnet ducal, crosse et épée en sautoir.
Diamètre: 22,5 à 27,0 mm
Poids: 1,89 à 6,22 gr
Axe: 06 Hr
Métal: Cuivre

Degré de rareté: Commun

Cotation 2010, valeur conjecturée: 9 €       1140


Liard de Namur de Philippe V d'Espagne


        Liard-Namur-Philippe-V-d-Espagne.jpg 

Commenter cet article