Sede vacante 1744 et l'escalin (Dgs 1156)

Publié le par deri

Principauté de Liège


Historique: Sede vacante 1744


Du 6 décembre 1743 à la mort de Georges-Louis de Berghes jusqu'au 10 mars 1744, l'installation comme prince-évêque Jean-Théodore de Bavière, il y a une période qu'on appelle sede vacante. C'est la période qui se produit quand un diocèse ou une église n'a pas de chef. Pour éviter une absence de pouvoir, ces circonstances sont réglementées par le code de droit canonique. Le chapitre de la cathédrale profita de son droit souverain pendant cette période pour supprimer des ordonnances en leurs défaveurs prises par le prince-évêque décédé. Il fixa la date de l'élection du nouveau prince le 23 janvier 1744. La chambre des comptes nomma Arnold Weelen et Denis-François Lamotte, directeurs des monnaies et les chargea d'acheter 12 onces d'or pour faire 114 ducats, 300 écus pour faire des écus et des escalins.


Saint Lambert


 st lambert-2

 


Escalin (Dengis 1156, de Chestret 677)


             Escalin--Dgs-1156--Sede-vacante-1744-jpg 


Historique: Escalin


Cet escalin est frappé au balancier à Liège. Il a une tranche cannelée. Il y aura 3 types d'escalin forgés pendant les 3,5 mois que va durer la vacance de pouvoir.


Description: Escalin


Avers: Le buste de profil à gauche de saint Lambert coiffé d'une mitre et revêtu du superhuméral.

Revers: Un lion couronné de profil à gauche tenant l'écusson ovale et couronné de Bouillon.

Diamètre: 25,5 à 26,0 mm

Poids: 4,70 à 5,01 gr

Axe: 06 Hr

Métal: Argent

Degré de rareté: Peu commun

Cotation 2010, valeur conjecturée: 275 €1156-copie-1.JPG


Liège au XVIII éme siècle


 Liège XVIII Siècle

 

Publié dans Sede vacante 1744

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article