Sede vacante 1792 et l'écu (Dgs 1196)

Publié le par deau

Principauté de Liège
 
Historique: Sede vacante 1792
 Après la mort du prince-évêque Constantin de Hoensbroeck le 4 juin 1792, le chapitre de la cathédrale choisit le nouveau prince en la personne de François-Antoine de Méan. Le pape Pie VI confirme l'élection le 18 septembre 1792. François-Antoine de Méan est le dernier prince-évêque de Liège. Il ne frappera pas de monnaie en son nom. C'est le chapitre de la cathédrale qui va, pendant la période de sede vacante, émettre les dernières pièces de monnaie de la principauté. Ce sera 150 ducats d'or, 150 écus d'argent et 500 escalins d'argent. Ces monnaies sont achevées le 12 novembre 1792, par le jeune graveur de 20 ans, Léonard Jéhotte.
Châsse de Saint-Lambert
 Chasse-de-Saint-Lambert.jpg
Ecu, patagon (Dengis 1196, de Chestret 703)
    Ecu--Dgs-1196--Sede-vacante-1792-jpg
Historique: Ecu
 Le directeur des monnaies, Melchior Dartois, prête serment le 7 septembre 1792. Quelques jours plus tard, le 23 septembre, le graveur Philippe-Joseph Jacoby décède et est remplacé par Léonard Jéhotte qui va graver les dernières monnaies de la principauté de Liège. Il va être forgé à Liège 150 exemplaires de cet écu. La valeur de l'écu, après l'annexion française en 1809, est de 2 florins 16 sols Brabant-Liège soit 5,0794 francs français.
Description: Ecu
Avers: Buste à gauche de Saint-Lambert, mitré et vêtu du superhuméral.
Revers: Les armes ovales, ornées et écartelées en cinq de la principauté, sommées d'un bonnet ducal et placées sur un manteau d'hermine.
Diamètre: 39,9 à 41,3 mm
Poids: 25,96 à 27,67 gr
Axe: 06Hr
Métal: Argent
Degré de rareté: Rare
Cotation 2010, valeur conjecturée: Sur demande1196-copie-1.JPG
François-Antoine de Méan
Francois-Antoine-Marie-de-Mean.JPG

Publié dans Sede vacante 1792

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article