Thierry de Hornes et le brûlé (Dgs 632)

Publié le par deri

Thierry de Hornes


Historique: Thierry de Hornes


Le prince-évêque Jean de Bavière fuit Liège pour Maestricht après la révolte de la population liégeoise. Le 27 novembre 1406, Henri de Hornes, seigneur de Perwez, est proclamé mainbourg (gouverneur), pour trois ans. Le chapitre de la cathédrale donne le siège épiscopal au fils du nouveau mainbourg, Thierry de Hornes, archidiacre de Hesbaye, âgé de 18 ans. Le pape Grégoire XII ne peut confirmer cette élection et c'est Benoît XIII, l'antipape d'Avignon, qui nomme Thierry de Hornes prince-évêque de Liège.Deux ans plus tard, Jean de Bavière écrase les rebelles liégeois dans la plaine d'Othée le 23 septembre 1408. Le mainbourg et son fils Thierry de Hornes sont tués. La tête du prince-évêque Thierry de Hornes est présentée au bout d'un pique au prince-évêque Jean de Bavière dit Jean Sans-Pitié.


Brûlé (Dengis 632, de Chestret 300)


         Brule--Dgs-632--Thierry-de-Hornes-jpg   


Historique: Brulé


Ce brûlé est une imitation exacte du brûlé du prince-évêque Arnould de Hornes (Dengis 594), seule la légende change. La pièce est en billon noir, frappée au marteau en 1406.


Description: Brûlé


Avers: Buste mitré de face et à mi-corps du prince, bénissant de la main droite et tenant une crosse de la gauche. En bas, l'écu de Hornes et de Looz traversant la légende.

Revers: Croix pattée coupant la légende. Un huchet dans deux coins opposés.

Diamètre: 18,2 à 21,0 mm

Poids: 0,62 à 1,15 gr

Axe: Divers

Métal: Billon noir

Degré de rareté: Peu commun

Cotation 2010, valeur conjecturée: 160 € 

            632-copie-1.JPG 


Liège


 publemont

 

Publié dans Thierry de Hornes

Commenter cet article